Photo CHUB
FRNLEN

>>Première en Belgique : un programme complet de traitement non-médicamenteux de la dépression

Stimulation électrique transcrânienne (tdcs)

La dépression majeure est la première cause d’invalidité dans le monde. Elle est associée à de nombreuses complications médicales et reste souvent difficile à traiter : environ la moitié des patients ne répondent pas à un premier traitement antidépresseur standard.

L’équipe multidisciplinaire du service de Psychiatrie du CHU Brugmann propose une nouvelle prise en charge de la dépression avec un programme associant stimulation électrique transcrânienne, pleine conscience et d’autres modalités thérapeutiques. 

Ce programme développé en hôpital de jour s’adresse :

  • aux personnes dépressives ne souhaitant pas prendre de traitement médicamenteux ;
  • aux personnes dépressives supportant mal le traitement médicamenteux (effets secondaires) ;
  • aux personnes résistantes aux traitements habituels de la dépression.

Le programme propose une combinaison de traitements non-médicamenteux de la dépression ayant tous fait la preuve de leur efficacité et de leur innocuité séparément :

  • La stimulation électrique transcrânienne (tdcs), une technique de neuromodulation qui permet d’envoyer un léger courant électrique sur une partie du crâne. La technique est sans danger, non douloureuse (léger chatouillement) et quasi dépourvue d’effets secondaires. Elle permet de renforcer l’efficacité du cortex préfrontal et a des effets antidépresseurs.
  • Séances de pleine conscience (méditation). La méditation est associée à une diminution du risque de rechutes dépressives.
  • Psychoéducation sur la dépression et les stratégies pour y faire face.
  • Gym douce : une activité physique régulière possède des effets antidépresseurs.
  • Diététique : des modifications de régime alimentaire peuvent avoir un impact favorable sur la dépression.
  • Art-thérapie : l’expression artistique permet de diminuer l’impact du stress.

Le caractère attractif du programme en hôpital de jour repose sur la combinaison de ces traitements et sur leur accessibilité. Le traitement se déroule à raison de 2 jours par semaine pendant un mois.

!Pour en savoir plus : Brochure d'information / AffichePDF.