Photo CHUB
FRNLEN

>>Hôpital 2.0 : les vidéoconférences ont le vent en poupe !

Vidéoconférence

Le CHU Brugmann est équipé d'une salle de vidéoconférence. Cette pratique en expansion est notamment utilisée pour retransmettre des cours à distance et participer à des réunions de concertation multidisciplinaire avec d’autres hôpitaux.

La salle de vidéoconférence du CHU Brugmann a été mise en place dans l’optique d’organiser des concertations oncologiques multidisciplinaires (COM) communes avec d’autres hôpitaux tels que le CHU Saint-Pierre ou l’Institut Bordet. Mais elle est déjà utilisée pour des concertations dans d’autres disciplines que le cancer.

«Depuis un an, nous participons une fois par mois à des concertations multidisciplinaires internationales sur les douleurs du périnée», explique le Dr Luc Bruyninx, Chef du service de Chirurgie digestive au CHU Brugmann. «Ce type de douleur est fréquent mais complexe à prendre en charge car les causes peuvent être multiples. Lors de cette vidéoconférence, nous sommes reliés à une dizaine de centres en même temps: le CHU de Nantes, qui est le Centre de Référence mondial en la matière, mais aussi d’autres hôpitaux français, et depuis peu le CHU Saint-Pierre à Bruxelles».

Une aide pour les cas difficiles

Vidéoconférence

Un vendredi après-midi par mois, la salle de vidéoconférence est donc remplie de chirurgiens, urologues, gynécologues, kinés, internes… De l’autre côté de l’écran, dans chaque centre connecté, de nombreux spécialistes sont également rassemblés.

«Nous présentons chacun à notre tour un ou deux dossiers qui nous posent question, avec images à l’appui. Et puis nous échangeons sur les options thérapeutiques », raconte le Dr Bruyninx. «Le système détecte lorsque quelqu’un prend la parole et il fait passer ce centre en grand écran, tandis que les autres sont visibles en vignettes sur le côté. Les allers-retours rapides ne sont pas possibles, donc chacun prend la parole à son tour. Mais c’est extrêmement enrichissant pour la prise en charge de nos patients. Ces réunions nous donnent la possibilité d’avoir très rapidement plusieurs avis complémentaires et cela nous a permis d’établir une concertation internationale régulière. »

Une technique prometteuse pour la prise en charge des cas complexes dans tous les domaines.

:: Hôpital universitaire et enseignement : quels liens ? :: En tant qu’hôpital universitaire, le CHU Brugmann accueille en stage des étudiants en médecine. Ces «internes» prennent en charge les patients, encadrés par les médecins du service. En parallèle, ils doivent suivre des cours et des séminaires, donnés par certains professeurs du service, où ils revoient toute la matière.

Auteur : Barbara Delbrouck
Source : Osiris News (n° 46, mars-mai 2017)