Photo CHUB
FRNLEN

>>Journée mondiale contre les hépatites

Journée mondiale contre les hépatites

Ce 28 juillet sera consacré à la Journée mondiale contre les hépatites. L’objectif est, entre autres, de sensibiliser les gens à l’hépatite C (VHC). L’hépatite C est un virus souvent méconnu et sous-estimé, qui attaque le foie et qui est uniquement transmis par le sang. Dans le monde entier on estime qu’il y a 170 millions de patients atteints de VHC. En Belgique 80 à 90.000 patients seraient concernés.

Malheureusement, plus de la moitié des patients ne savent pas qu’ils sont atteints par le virus, puisque les symptômes se manifestent au moment où le foie est déjà fort endommagé. Dans certains cas, cela peut mener à une cirrhose avec risque accru de développer un cancer du foie. Un traitement pris à temps peut éviter cette évolution.

Depuis quelques années d’énormes progrès ont été réalisés concernant les possibilités thérapeutiques. Les traitements actuels sont très bien tolérés et très efficaces avec des taux de guérison aux alentours de 95-100%. L’hépatite C est donc une maladie qui est parfaitement curable.

Le service de Gastroentérologie du CHU Brugmann fait partie, depuis plus de 15 ans, des centres de référence pour le traitement des patients hépatite C en Belgique.
L’hôpital dispose d’une équipe complète, d’une infrastructure et d’appareils techniques nécessaires pour pouvoir assurer une prise en charge la plus optimale possible pour les patients VHC.

En outre, en participant à de nombreuses études cliniques, le service a contribué activement aux progrès dans le domaine de l’hépatite C. Grâce à notre équipe de recherche le service continue et continuera à jouer un rôle très actif dans le futur.

Dépistage de l'hépatite C, pensez-y !
Micrographie du virus de l'hépatite C. Échelle = 50Une étude clinique est en cours au CHU Brugmann

Pour qui ? Toute personne majeure désireuse de se faire dépister à l’occasion d’une visite aux prélèvements, d’une intervention chirurgicale en One Day ou d’un examen type endoscopie sous anesthésie, et souhaitant collaborer à cette étude en répondant à un questionnaire.

Comment ? Demandez une enveloppe à l’accueil.
Complétez les documents et remettez l’enveloppe à la secrétaire ou à l’infirmière des prélèvements.
L’infirmière ajoutera un tube supplémentaire à votre prise de sang prévue, ou le prélèvement sera effectué lors de la mise en place de la perfusion nécessaire à l’intervention ou pendant l’examen.

Pourquoi ? Pour nous aider à récolter des données sur les personnes infectées par l’hépatite C en Belgique et pouvoir les traiter de façon optimale.

Une question ?
Contactez Adeline, la coordinatrice de l’étude, au +32 (0)2 477.36.21.

Investigateur principal : Dr Luc LASSER

Hépatite C : faites-vous dépister !